22467
post-template-default,single,single-post,postid-22467,single-format-standard,stockholm-core-1.1,select-child-theme-ver-1.1,select-theme-ver-5.1.8,ajax_fade,page_not_loaded,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.5,vc_responsive
parfait aux fruits rouges

Produits laitiers, santé osseuse et ostéoporose. Quels effets ?

Les essais d’intervention – seuls types d’études permettant d’établir un lien de cause à effet, à la différence des études d’observation – montrent un effet bénéfique (y compris chez les Asiatiques) des produits laitiers sur la santé osseuse et la prévention de l’ostéoporose. C’est d’ailleurs la raison qui justifie les recommandations de santé publique en matière d’apports calciques et de produits laitiers.

Concernant les apports calciques, le lait et les produits laitiers ne sont pas les seuls aliments sources de calcium. On en trouve également dans certains légumes verts à feuilles, les fruits, les céréales… mais le calcium des produits laitiers est mieux absorbé par l’organisme. Il est considéré d’ailleurs comme le calcium de référence. Ceci grâce à la présence en bonne quantité dans le lait de phosphore et de potassium, ainsi que de peptides et de lactose. Le calcium des végétaux est moins biodisponible, car il est rendu insoluble par la présence de fibres, d’acide phytique (céréales, son, soja, haricot) et d’acide oxalique (épinards, oseille, betterave, cacao).

Par ailleurs, concernant la théorie selon laquelle les protéines animales auraient un effet « acidifiant » nuisible à la densité minérale osseuse, aucune donnée scientifique récente ne le valide. Cette théorie repose principalement sur le présupposé que les protéines animales, qui seraient acidifiantes, augmenteraient la déminéralisation osseuse, et que le potassium des fruits et légumes, qui serait alcalinisant, freinerait la déminéralisation osseuse.

En août 2008 une équipe de chercheurs a montré que 2 ans de supplémentation en potassium alcalinisant n’augmentent pas la densité minérale osseuse.

Et une autre étude, publiée en mai 2009, montre qu’une augmentation des apports en protéines animales augmente l’absorption du calcium et n’est pas nuisible à la densité minérale osseuse.

Une méta analyse récente sur plus de 60 publications, a montré que malgré une calciurie augmentée par la consommation de protéines laitières, l’absorption du calcium l’est également et au final les protéines ont un effet favorable sur la densité minérale osseuse.

Donc, il semble bien que les protéines laitières aient un effet positif sur la santé osseuse et que les replica watches paramètres « alcalinisant » (comme le potassium) n’aient pas d’impact.