22338
post-template-default,single,single-post,postid-22338,single-format-standard,stockholm-core-1.1,select-child-theme-ver-1.1,select-theme-ver-5.1.8,ajax_fade,page_not_loaded,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.5,vc_responsive

La pastèque… croquez la à pleines dents !

En plus d’être rafraîchissante, la pastèque est excellente pour la santé. Douleur, surpoids, cholestérol… Voici les sept bienfaits santé d’un fruit qu’il est bon de consommer dès que commence la saison !

Consommée sans excès, la pastèque ne fait pas grossir.
« Elle est composée à 92% d’eau. Elle ne contient pas de lipides ni de protéines, et seulement un faible pourcentage de glucides, ce qui en fait un aliment très peu calorique. Dans le cadre d’un régime minceur, elle constitue un dessert ou un en-cas plaisir à faible valeur énergétique. On peut en manger sans culpabiliser !» explique Vanessa Bedjaï-Haddad, diététicienne-nutritionniste. La pastèque dispose aussi de propriétés détoxifiantes qui purifient le système digestif. Adieu les ballonnements et bonjour le ventre plat!

D’où vient son goût si sucré ? 
« Le type de sucres qu’elle contient, notamment le fructose, ont un pouvoir sucrant plus important que les autres donc une saveur plus prononcée » explique la spécialiste. Attention en cas de diabète : La pastèque est un fruit peu sucré mais dont l’index glycémique est élevé, c’est à dire qu’il fait rapidement après consommation grimper le taux de sucre dans le sang.

Elle est désaltérante.
Originaire d’Afrique Centrale, la pastèque est composée de 92% d’eau d’où son deuxième nom de « melon d’eau ». C’est un aliment idéal en été car il est rafraîchissant et désaltère. « Lorsqu’il fait chaud on se déshydrate, notre corps perd encore plus d’eau et il est important de combler ce manque en buvant de l’eau et en consommant des aliments qui en contiennent beaucoup, comme la pastèque », confirme Vanessa Bedjaï-Haddad, diététicienne-nutritionniste. En cas de canicule, l’Anses incite d’ailleurs à la consommation de pastèques.

Elle est autorisée et recommandée quand on a du cholestérol.
« Les personnes qui ont besoin de faire attention à leur taux de cholestérol peuvent manger de la pastèque sans se poser de question » explique Vanessa Bedjaï-Haddad. Composée majoritairement d’eau et de glucides, elle ne contient quasiment pas de lipides et pas du tout de cholestérol. Si vous avez envie d’un petit plaisir sucré cet été, inutile de vous en privez!

Elle est bonne pour le cœur.

Grâce à sa teneur en vitamine C et en lycopène, la pastèque pourrait prévenir les maladies cardio-vasculaires. « Ces composés aux propriétés anti-oxydantes, permettent de neutraliser les radicaux libres qui en excès sont délétères pour l’organisme. Consommer régulièrement des aliments qui en contiennent, permettrait d’éviter l’oxydation du LDL cholestérol, responsable de l’obstruction des artères et donc de protéger entre autres le coeur » explique Vanessa Bedjaï-Haddad, diététicienne-nutritionniste.

Elle réduit les risques d’hypertension.
Au cours d’une étude, des scientifiques ont étudié les cas de quatre volontaires présentant des symptômes d’hypertension. Pendant six semaines, ils les ont soumis à une supplémentation quotidienne de 6 grammes de pastèque, en plus de leur alimentation normale. Résultat ? « Tout montre une amélioration des symptômes et une meilleure dynamique de l’aorte » ont indiqué les chercheurs. La pastèque aurait un effet bénéfique sur les vaisseaux sanguins grâce à un acide aminé appelé « citrulline ». Une fois dans l’organisme, celui-ci se transforme en arginine, un composé contenu dans certains médicaments prescrits pour faire baisser la tension artérielle.

http://www.medisite.fr/aliments-et-vertus-sante-pasteque-pourquoi-la-manger-sans-se-poser-de-question.659494.74.html